Sciences humaines

Art et culture africains: un outil pour le développement social, politique et économique de l’Afrique

Posted by admin

Les productions culturelles et artistiques de l’Afrique ont des dimensions différentes qui mettent en évidence le rôle crucial que joue l’art dans le développement des sociétés. Cela justifie pourquoi l’art et la vie sociale et le progrès sont étroitement liés. Cet article explique l’influence de l’art sur le développement social, politique et économique des sociétés africaines.

L’art africain est lié au développement de la vie totale des Africains. Cela comprend les styles vestimentaires, les habitudes alimentaires, les valeurs et les normes de la société africaine. Cela comprend également l’utilisation de l’art et de notre patrimoine culturel pour résoudre les problèmes sociaux auxquels sont confrontées les sociétés ethniques du continent africain. De nombreuses sociétés modernes en Afrique sont confrontées au défi de la grossesse chez les adolescentes, de la pollution de l’environnement et d’autres formes de vices sociaux. Les stratégies et solutions à ces problèmes stupéfiants peuvent être trouvées dans les valeurs, normes, croyances et pratiques solides en Afrique. Par exemple, de nombreux scientifiques des études et des cultures africaines appellent à revoir et à renouveler les pratiques autochtones des rites d’initiation des jeunes qui garantissent que les jeunes maintiennent la chasteté morale, y compris l’abstention des relations sexuelles avant le mariage et toutes les autres formes de vices sociaux. associé à la jeunesse d’aujourd’hui. C’était la mesure prise par les membres plus âgés des associations pour introduire le manteau du leadership chez les jeunes. Les rites d’initiation étaient des plates-formes pour tenir les jeunes informés de leurs devoirs sociaux en tant qu’adultes responsables.

En outre, les systèmes de croyances cosmologiques africains exigent également de vivre en harmonie avec la nature tout en utilisant durablement les ressources de la nature. Trouver des moyens d’appliquer ces réglementations dans les sociétés africaines modernes pourrait améliorer leur développement social. De plus, l’art et la culture africains exposent la diversité linguistique de l’Afrique. Il suit le développement historique des langues, qui est la première étape pour comprendre les cultures d’un peuple. L’étude des différentes formes d’art, y compris les vêtements, le choix de la couleur, les éléments de conception, les formes, etc. aide à comprendre les classes sociales et les personnalités de la société africaine.

Politiquement, l’art et la culture africains jouent un rôle essentiel dans la vie politique de la population africaine. Les artefacts politiques servent à identifier et à définir les rôles politiques des dirigeants tels que les chefs traditionnels, les porte-parole, les prêtres traditionnels, etc. Les arts politiques permettent à la classe dirigeante en Afrique de remplir ses devoirs sacerdotaux; exercent leurs fonctions administratives, exécutives, judiciaires et militaires.

Sur le plan économique, les différentes formes d’art africain améliorent le niveau de vie de la population africaine. La production et l’utilisation de l’art répondent directement ou indirectement aux besoins des personnes dans la société. La manière directe de produire les œuvres d’art pour répondre aux besoins des gens est de vendre les œuvres d’art et de les utiliser dans leurs activités quotidiennes. Il comprend également l’utilisation de formes d’art comme incitation à accroître la production d’autres biens et services dans la communauté afin d’améliorer le bien-être général de la population. L’étude de l’art et de la culture africains met l’accent sur le rôle de l’art dans la création de vocations et d’emplois pour les membres de la société. Ces professions artistiques fourniront aux jeunes de la nourriture qui leur permettra d’acquérir des compétences de poursuite afin qu’ils aient un gagne-pain pour eux-mêmes et leurs familles. La grande richesse des œuvres d’art est un atout pour la société. En période de crise économique, les œuvres d’art peuvent être vendues pour améliorer les conditions de vie des populations. Les artistes de la cour qui produisent les insignes généraux de l’État tels que les béquilles, les berlines, les porte-parole, les textiles et autres en tirent des revenus économiques. Des copies contrefaites de certains des insignes du chef sont produites comme articles de souvenir et échangées contre des devises. Lors des festivals et autres événements culturels en Afrique, ces souvenirs d’insignes sont vendus au grand public, notamment aux touristes, et génèrent de l’argent. Cela améliore considérablement l’industrie du tourisme des pays d’Afrique.

L’article met en évidence les grands avantages que les sociétés africaines peuvent tirer des arts et de la culture pratiqués par le peuple. Les gouvernements africains, les ministères et les ONG chargés du développement des arts, de la culture et du tourisme doivent assurer le développement de ce domaine. Un financement sous forme de bourses d’études, de subventions de recherche et de récompenses devrait être offert aux jeunes scientifiques, chercheurs et artistes pour améliorer l’étude de l’art et de la culture africains, car il s’agit d’un sommet du développement social, politique et économique de l’Afrique.

Leave A Comment